Final Fantasy

Publicité

Titre: Final Fantasy IX
Console : Playstation
Genre: RPG Japonais
Date de sortie : 2001
Editer : Square Enix

Le légendaire Final Fantasy revient pour cet ultime épisode sur PSone. Pars avec Djidane et ses amis pour une aventure fantastique et pleine de rebondissements !

Ce nouveau Final Fantasy est développé dans un mode très différent de FF7 et 8. Il s’éloigne de l’ambiance futuriste et on revient dans un style classique des origines de la série. Dans un monde de fantaisie, illusion, magie, beaux paysages et villes médiévales, combiner les univers montrés dans les 6 premiers opus de la série.

Des personnages avec beaucoup de personnalité

Au début nous verrons les membres d’un groupe de voleur les Tantalas Djidane, Bach, Marcus, Cinna, Frank et Ruby. Avec cet enlèvement notre groupe d’amis tentera d’arrêter les attaques de la reine Branet. Avant de commencer votre mission vous prendrez commande de bibi qui s’unira par après à votre groupe, un curieux mage noir de 9 ans. Un pauvre petit garçon qui se retrouve seul, il ne se sens pas en sécurité; ça sera un allié de luxe grâce à sa magie destructrice. Il possède un passé mystérieux, il cherchera son origine durant tout le jeu en se posant pas mal de question. La mystérieuse princesse Grenat s’unira à vous, elle possède aussi un passé mystérieux qui a un lien avec le peuples des invoqueurs. Djidane, notre héros, il sera sous le charme de la princesse, fidèle à son style directe et effronté, lui aussi possède un passé mystérieux et on le découvrira tout le long du jeu. Steiner, le chevalier de la reine, il a pour but de protéger la princesse. Il a un très mauvais caractère, il a un vocabulaire raffiné et appuie inconditionnellement la reine Branet et il a une grande obsession de veiller sur la princesse Grenat et n’apprécie pas Djidane ainsi que la bande des Tantalas

 

Graphismes incroyable

Les graphismes du jeu sont les meilleurs vues sur la Playstation avec des personnages en 3D et fond en 2D avec beaucoup de détails et de nombreux objets sur l’écran. En plus de nombreuses animations sur les personnages. Voici le retour du super deformed, oublions les personnages avec une taille réelle de FF8. Dans FF9, ils ont pu introduire plus de personnages sur l’écran en plus avec plus de fluidité dans les mouvements des personnages et une grande amélioration dans les animations.

 

Les lieux continuent à être tout simplement magnifique probablement le meilleur de la Playstation mais maintenant nous verrons les FMV beaucoup plus colorés et meilleur que les deux opus précédent. En ce qui concerne les graphismes dans les combats, Square a exploité à fond le potentiel de la Playstation. L’animation des personnages et ennemis est très bien réalisée et nombreuse, ils ont beaucoup de détails. Les effets des magies sont également bien réalisés.

 

 

Très bonne musiques

Final Fantasy IX possède des mélodies de grande qualité, la chanson chanté qui apparaît au début du jeu est « Melodies of Life » d’Emiko Shiratori. Tandis que le reste des mélodies, ils sont de très grande qualité et certaines nous ferons pensé à la génération 16bits avec la mélodie de combat qui commence pareil que FF5 et il a des accords qui mêlent les chansons des batailles des trois titre de la Super Nintendo. Un autre grand travail de Nobuo Uematsu.

 

Changement de Gameplay

Final Fantasy IX possède quelques changements. Le plus visible c’est que vous pouvez combattre avec 4 personnages mais d’autres choses s’ajoutent aux jeux.

Les magies et habilités seront obtenues grâce à vos équipements. Il faudra combattre pas mal d’ennemis pour apprendre vos habilités.

 

Nous avons à présent la Transe très ressemblant aux limites de FF7. Les combats sont beaucoup plus faciles à part peut être pour certains boss. Ils ne sont pas tellement long et se finissent très rapidement. Les invocations, vous pourrez les voir dans certaines scènes de synthèse. (C’est une des choses qui fait de FF9 un excellent titre). Le temps de chargement a diminué, le système pour monter de niveau sera comme FF7, on oublie le mode linéaire de FF8.

 

Autres détails

Final Fantasy IX possède d’autres détails qui nous rappelle les autres épisodes de la saga. On verra pas mal de chose de FF6, FF5 et FF4 comme les Mogs qui nous permettront de sauvegarder. En plus nous devrons faire une quête annexe qui consistera à apporter des lettres aux mogs présent un peu partout dans le monde. Nous avons également les Chocobos qui nous servirons pour découvrir des trésors un peu partout sur la Map avec les mêmes évolutions que les précédents épisodes.

Le système de cartes très populaire dans Final Fantasy VIII a changé pour être plus divertissant. Il n’est pas centré au valeur numérique de ceux-ci mais aussi de l’attaque entre les cartes et certains effets.

Conclusion :

Définitivement FF9 avec le retour de Yoshitaka Amano, est revenu aux styles des Final Fantasy de SNES. Avec un style médiéval qui est techniquement meilleurs que les deux autres épisodes de Playstation.

Même si à première vue les personnages vous paraissent très enfantin par rapport aux autres opus, leurs histoires sont une des plus adultes et complexes de toute la série. Final Fantasy IX est le dernier jeu de la série sur Playstation qui est le meilleur opus de la saga sur Playstation. Qui rassemble le meilleur des titres de Super Nintendo.

Point positifs :

- Les graphismes
- Les musiques
- La personnalité des personnages
- L’univers

Point négatifs :

- C’est le dernier à sortie sur PS1

Le jeu aura la note maximale de 10/10