Final Fantasy

Publicité

Final Fantasy VII: ce que ça aurait pu être et n'a pas été

Il reste quelqu’un dans le monde des jeux vidéo qui ne connait pas Final Fantasy VII? Un classique du RPG qui continue même après quinze ans de se faire entendre, soit par leurs nouvelles répétées sur la nécessité ou pas de faire un remake, soit par des affrontements constants entre les fans du genre ou non, qui sont surévalués ou pas. Tous ceux qui apprécient (et qui continue d’y jouer) connaissent Cloud, Tifa, Aeris, Midgar, Jénova, Sephiroth, etc... Vous connaissez leurs aventures pour sauver la planète de sa mort lente par l'extraction de l'énergie Mako et leur destruction imminente par une météorite. Mais... ça a toujours été ainsi leur aventure?

Tous les jeux sont habituellement passer à travers un long processus de développement qui affecte la partie technique et son argument. Et l'histoire, personnages et gameplay de Final Fantasy VII a été modifié plusieurs fois, tellement de fois que beaucoup de concept important comme la “matéria” ont été ajouté que beaucoup plus tard, et d'autres ont été conservés dans des tiroirs. Jénova dès le début a été une entité extraterrestre? Vincent était toujours un membre des Turcs sombre et silencieux? Aeris était amoureuse de Zack? Final Fantasy VII aurait pu être très différent de ce que nous connaissons. Ce que vous verrez ci-dessous sont certaines curiosités qui ont à voir avec l’histoire et de son système de jeu.


Réveillez votre Jénova

jenova

Jénova allait être beaucoup plus inoffensif que nous la connaissons. En fait, Jénova n’allait même pas être une créature extraterrestre, physique ou malsaine. Les premiers concepts de “Jénova” étaient une partie du cerveau, où certains types de gènes qui s’y trouveraient et permettraient à des gens de faire usage de la magie. Dans le vocabulaire du jeu, “utiliser Jénova” ou “ réveiller Jénova” signifierait “savoir utiliser la magie”, et celui qui avait ce don pourrait être privilégié. Il n'y a que deux façons de l’utiliser : naturellement être descendant des Cetras, ou artificiellement en étant membre du soldat (idée qui fait appel à Final Fantasy VI, où Terra pouvait faire de la magie grâce à sa nature et Celes pour les expériences qu’elle avait subie). Cette compétence avait comme nom “Livre de Jénova”, un volume mystérieux, soi-disant écrit par les Cetras, qui devait être important dans l'histoire et dans lequel d’une manière très énigmatique comme exact, il était écrit comment utiliser cette capacité.

Un système de professions plus que classique

Les créateurs, lorsqu'ils ont commencé à donner forme à la façon de développer le système du jeu, ont pris au début comme base ce qu’ils avaient dans Final Fantasy VI et des épisodes antérieurs. Une série de personnages, chacun avec une profession, dont les compétences spécifiques ne pouvaient être utilisées que par eux durant les combats. On a précédemment parlé de Jénova comme la capacité d’utiliser la magie et qu'elle ne pouvait être utilisée que par les descendants des Cetras ou des membres du soldat. Il est clair que c'est stipulé pour délimiter les magiciens noirs (éventuellement Nanaki) et blanc (Aeris) au sein du groupe. Cloud allait être le chevalier, Barret l’artilleur, Tifa le moine, Cait Sith le Mage bleu, Yuffie le ninja, Vincent le Berserk et Cid le classique chevalier dragon. Mais avec l'introduction des matérias, tout cela a changé, bien que dans le jeu final on peut encore capter l'essence de ces professions dans la manière qu’ils ont de combattre ainsi que dans leurs limites.

Une histoire plus sombre

Mais grâce à son environnement, nous pouvons deviner que le monde de Final Fantasy VII, spécifiquement Midgar, est un lieu triste, injuste et quelque peu dystopiques, auparavant il était destiné à souligner avec une série de détails beaucoup moins choquant. De cette façon, nous allions apprendre comment Shinra réussit à dominer le monde, découvrant que la compagnie fourni des armes aux deux bandes d'une guerre entre “le pays qui a appartenu à Shinra” (celui qui n’a jamais de nom) et une autre nation (qui, dans le jeu final était probablement la “ Guerre de Wutai ”). Les circonstances et les conséquences de ce conflit auraient plus de poids dans le contexte de l'histoire de ce qu'il a eu finalement.

Aussi nous connaîtrons des survivants qui s’étaient échappé des “Écoles du SOLDAT”, une école terrifiante dans laquelle de dur entraînement militaire serait mélangé avec des expériences avec la Mako, qui provoquerait aux yeux du public un “taux élevé de suicides et morts accidentelles”, mais ce qui se passait réellement c’était que les candidats mouraient poignardés ou étaient devenus fous.

Dans le jeu final nous avons connus les terribles conséquences de la surexposition à la Mako, mais avant il avait une conséquence en plus, qui a été finalement abandonné: il allait être terriblement addictif, causant ainsi un syndrome d'abstinence particulièrement pénible. Cela aura une importance dans l'histoire, comme Sephiroth allait subir cette dépendance, bien qu'en raison de sa nature spéciale, il allait vivre d’une autre façon. Sa personnalité serait similaire à Kefka; il serait cruel et sanguinaire à chaque instant, mais son syndrome d’abstinence augmentera cette folie encore plus en le rendant plus perturbateur. Le danger était que contrairement à un être humain normal, Sephiroth peut rester calme durant cette transe, rendant impossible à deviner son état et en insistant sur son sang froid lorsqu’il commet ces actes cruels.

Clones, don juan et une fleuriste amoureuse

Les protagonistes du jeu ont subi de nombreuses transformations dans leur histoire personnelle et leur propre personnalité. Des noms ont été modifiés, leur passé ont été changé et ils ont ajouté et supprimé de nombreux personnages qui les font passer par une véritable tornade de variation jusqu'au résultat que nous connaissons.

32
 
Cloud allait être beaucoup plus brutal et désagréable, car dans les premières conceptions de l'histoire, le personnage de Zack n'existait pas et a été ajouté que plus tard. Le concept de Jénova n’existait pas ainsi que le concept  “Union”. De cette façon, la raison de cette personnalité ancrée dans une expérience où il allait tenter d'obtenir un être avec les capacités spéciales de Sephiroth, mais dans des corps adultes. Un des effets secondaires de ce processus serait que, dans l'esprit des plus faibles, l’“esprit de Sephiroth” l’emporte sur la personnalité originale de la personne, créant ainsi une sorte de “clone de Sephiroth” (il ne prend pas maintenant un peu de sens ce concept tellement discuté?) qui pourrait être facilement contrôlé par l'original. De cette façon, Cloud ne serait pas occupé “d’imiter”  Zack, mais plutôt  Sephiroth,  en présentant de cette façon un caractère plus agressif. Sa personnalité originale une fois de plus, comme dans le jeu final après l'événement dans la Rivière de la vie,  dans lequel ils allaient mettre une scène dramatique dans lequel Cloud mourait et revivait grâce à Tifa à travers du bouche a bouche. Normalement Cloud devait mourir étouffé.
 
35
 
Tifa n'a pas subi de nombreux changements dans la personnalité, mais dans son histoire personnelle. En principe, elle avait une cicatrice dans le dos en raison d'une blessure reçue (provoquer par Cloud) lors des événements de Nibelheim. Cela entraînerait un traumatisme qui l’empêchait de se souvenir de tout ce qui c’est passé dans le village, quelque chose avec un peu plus de logique que dans la version finale, dans laquelle Tifa tout simplement ne disait rien. D'autres changements,  elle allait avoir une conversation secrète avec Aeris dans laquelle elles parleraient comment elles ont connu Zack et dans laquelle elle lui montre la photo faite à Nibelheim, il y a cinq ans que Tifa garderait dans un pendentif. Également à Nibelheim on pouvait voir son journal intime, dans lequel nous ne saurions pas ce qu’elle pensait de Cloud dans sa jeunesse

34

Aeris n'a pas non plus eu de changements appréciables dans sa personnalité initiale, mais aussi dans l’histoire. Sa mère Ifalna allait être utilisé pour créer des Cetra artificielles, simplement Sephiroth était atteint. Cela pouvait montrer que c’était possible qu’Aeris et Sephiroth puissent être frère et sœur, que  les créateurs ont enlevé dans les premières versions de l'histoire. Un autre aspect, à la création de Zack, Aeris allait avoir un amour platonique jamais réciproque, incarnée par un homme mystérieux qui achète des fleurs à chaque fois qu’il l’a voyait sans qu'elle ne sache de qui il s’agissait. Cet homme était Sephiroth, quelque chose que Cloud vérifierait à travers quelques pistes.

45
 
Rouge XIII allait être un SOLDAT. Sa capacité à comprendre le langage humain viendrait des expériences avec la Mako qu’on lui a fait subir. Vous pouvez aussi utiliser la magie pour cette raison. Il y aurait deux clones de lui mais de couleur bleu (bien que vous pouvez changer la couleur de leur fourrure), nommer Cobalt 14 et Indigo 15, créé par Hojo. Nous devons nous battre contre eux plusieurs fois. Dans l'un d'entre eux, la bataille sera d'identifier le vrai Rouge XIII entre les trois, avec des conséquences différentes si vous ne l’identifiez pas.
 
FFVII Cait Sith 6
 
Depuis sa création, on a appris que Cait Sith serait contrôlée par Reeve et il allait être un espion pour Midgar dans le groupe. Cependant, il a eu quelques différences, notamment, le fait que Reeve serait une  “expérience”, finalement ce concept a été écarté, qui consistait à des êtres humains capables de donner la vie et de contrôler les objets inanimés. Cela lui permettrait de gérer mentalement Cait Sith (qui aurait donné raison à l'une des questions les plus discutées par les fans) et d'autres machines, comme dans une scène supprimée qui allait être en mesure de désactiver tout d’un coup les réacteurs Mako. Tout d'abord son arme ne serait pas un mégaphone, mais un fouet ou des cartes à jouer.
 
yuffie
 
Yuffie est sans aucun doute le personnage avec le  plus de changements dans tous les sens. Dans un premier temps, elle serait plus âgés (25 ans). Comme il n'y n’avait aucun concept de  “matéria ”, Yuffie allait être une chasseuse de primes, obsédé par l'argent, avec un but similaire à la version final, obtenir de l'argent pour aider à payer les taxes élevées imposées par la Shinra. Son système de recrutement serait particulièrement curieux : au long de l'aventure on la trouverait sur des des poster Wanted. Dans chaque affiche elle apparaît avec un aspect et avec un âge différent. Au moment de la trouver, en combat ou en essayant de voler dans une auberge sur un personnage endormi, l’apparence et son  niveau dépend de la dernière affiche que nous avions vu. Peut-être l'essence de cette particularité, éventuellement rejetée pour l’incapacité techniques ou le manque de temps, cela se reflète dans les brochures du “Turtle's Paradise”. L'histoire de Yuffie à Wutai allait être plus importante et avec plus de personnages. Une grande prêtresse appelée Izayoi, une jeune femme dorloter appelée Sasame, princesse de Wutai et une employée mystérieuse de la Shinra nommer Sera qui était protagoniste d’une histoire sur une conspiration pour détruire la ville et de construire un réacteur sur les ruines.
 

Cid

Cid n’a pas eu beaucoup de changement. Seulement sa phobie du numéro huit (nombre de réservoirs d'oxygène qui a dû interrompre le lancement de la fusée pour sauver Shera) a été éliminée. La partie dans laquelle la fusée décolle vers la météorite a aussi été changée légèrement. Tout cela allait être de la même manière sauf qu'il n'y n'avait aucune Méga-Matéria, le groupe ne serait pas présent et la scène aurait seulement été de Cid et Shera.

43
 
Barret allait être le véritable père de la petite Marlene, et l'histoire de leur passé pourrait être légèrement différent, dans lequel le rôle de l’impitoyable compagnie Shinra était beaucoup plus clair. Shinra avait acheté les mines et la ville de Corel pour que ses habitants travaillent dans la construction du premier réacteur Mako. Une fois terminé, l'entreprise aurait détruit le village et tués tout le monde afin de protéger le secret auprès d'autre société rivale plutôt qu’une rébellion, comme dans la version finale. D'autre part, le personnage de Dayne  aurait eu un autre nom, tel que Vicks ou Duel.

21

Vincent était le personnage dont la personnalité a eu un changement brutal. Son histoire et caractère définitif non pas été spécifiés jusqu’à l’étape finale du jeu. Avant cela, une des nombreuses idées que Vincent avait fait que le nom “Valentine” lui allait très bien. Il allait avoir des tendances de Don Juan, en disant plusieurs compliments aux filles du groupe avec l'attitude élégante en étant un personnage très  sympathique. Avant d'être un Turk, sa profession devait être détective privé spécialisée dans le paranormal, avec un goût pour les choses terrifiante. Ses services allaient être embauchés par un rival de la compagnie Shinra, pour qu’il s'infiltre dans l'équipe d’Hojo et apprendre le contenu de ses expériences, un travail qui avait causé la démission des autres détectives à cause de terrible rumeur. Vincent, attiré par la curiosité, se fera passer pour un journaliste et entrera dans le laboratoire d’Hojo  avec l'excuse de faire un reportage sur son travail. Il y rencontre Lucrécia, la seule femme du groupe. Elle sera du côté de Vincent dans une discussion éthique qu’elle lui révèlerait que c’est une espionne.  Après cela, le professeur drogue Lucrecia et expérimente avec elle contre sa volonté (à la différence du jeu final, dans lequel elle le fait volontairement). Vincent sera la victime d’Hojo lorsque celui-ci essayera de la sauver. En conséquence, il sera endormi et modifié pour qu’à chaque fois qu’il se mette en colère, il se transforme en un horrible monstre, ce que l’on peut voir dans le jeu comme sa limite. Vincent ne serait pas au courant de ces changements et une note curieuse, s’il a été transformé à la fin du combat, il apparaît dans le jeu  de cette façon, en influençant des conversations dans les scènes.

Les Cetras et les mages

Mini Temple of the Ancients
 
Les “Anciens” et les humains ont vécu ensemble. Ces derniers étaient liés à eux à travers du commerce où ils étaient leurs esclaves. Il est dit que la coexistence avec les Cetras a permis que certains humains apprennent la magie et que de nos jours, ceux qui savent utiliser la magie naturellement peuvent être les descendants de ces humains. Cette catégorie de personnes est appelée “mage”. Quand il n'y avait pas de Jénova dans l'argument, la cause de leur déclin et leur disparition, est qu'ils vivaient dans une grande ville, détruite en une seule nuit par la magie de “désintégration”. Pour éviter que quelque chose ainsi se reproduise de nouveau, les rares survivants ont créé la magie “sacré” et construit la “Tour Blanche” dans le Centre de la ville désintégré où un Ancien pourrait apprendre à l’invoquer pour se défendre de magie puissante, telles que la “météorite”. Il est possible que la tour blanche fût le prédécesseur du Temple des anciens dans le jeu final.

Les mages peuvent faire de la magie, mais ont également la capacité de se sentir mutuellement par télépathie. Les Turcs seraient spécialisés pour trouver des mages pour avoir ces capacités, ce qui suggère qu'ils étaient eux-mêmes des mages ou bien qu'ils avaient obtenu cette capacité par des moyens artificiels.

L’homme de la cape noir.

capenoir
 
Ceux qui connaissent la bande originale du jeu se rappelleront de quelque chose appelé “Chasing the Black-caped man” (“Suivre l’homme à la cape noir”). L'argument jouait avec la confusion qui pourrait survenir entre Sephiroth, qui portait du noir et une série de personnes tatoués avec un chiffre qui se trouvent partout dans le monde, enveloppé d’une cape noire. Ces personnages, en principe allaient être incarnés par une seule personne, un mystérieux personnage qui allait apparaître à certains moments de l'histoire. Les protagonistes croient qu’il persécute Sephiroth, mais la véritable identité du personnage serait Jénova, qui laisserait derrière elle certaines parties de son corps dans lequel le groupe devrait faire face à chaque réunion. Ca ne sera pas très différent du jeu original, dans lequel chaque apparition de Sephiroth, qui, en réalité, est le corps transformé de Jénova et au final nous la combattons. Bien que dans la version précédente, il y aurait cinq rencontre au lieu de trois, et les monstres qui prendrait le nom des parties du corps, telles que “Jénova: bras droit”,  pour que son identité soit plus évidente.

Une nouvelle manière de  voir l’histoire.

final-fantasy-vii
Après avoir appris toutes ces versions antérieures, il est possible que vous voyiez maintenant l'argument d'un autre point de vue. Il est même possible que vous réussissiez afin de mieux comprendre. Il est particulièrement curieux que les créateurs ont essayé de faire une version de l'histoire plus chic et moins compliquée par des concepts plus classiques et moins de personnages. Combien d'entre vous ont préféré la personnalité antérieure de Vincent, la possibilité de voir Yuffie avec différentes apparitions ou de la scène dramatique d’Aeris tués par la personne qu’elle aimait ?
  • Source: Final Fantasy VII : Ultimania Omega (Studio BentStuff/ Square-Enix, 2005).