Final Fantasy

Publicité

Dans la deuxième partie, nous vous traduisons l’interview de M. Toshiyuki Itahana, dont les responsabilités pour FFIX comprenaient la conception des personnages et l'art du jeu ! Vous pouvez également lire la première partie de l' interview spéciale du 20e anniversaire de FFIX avec M. Kazuhiko Aoki ici . (site officiel de Final Fantasy)

FF9 20th anniversary

- FFIX est souvent connu comme le jeu « retour aux sources » des jeux de la série FF. Y a-t-il des scènes du jeu qui sonnent fidèlement à ce thème dans votre esprit ?

Itahana:
Les parties de FFIX qui ressemblent à un retour aux sources de FINAL FANTASY ...
Je pense que la scène où le dirigeable accoste dans le château lors de la scène d'ouverture pourrait être une scène typique des FF.

- Chaque personnage principal de FFIX porte sa propre histoire dans les combats auxquels il est confronté. Avez-vous un favori ? Veuillez également nous expliquer pourquoi.

Itahana:
J'aime beaucoup Bibi, mais je dois dire que Djidane pourrait être mon préféré. Fort et compatissant envers les autres, c'est un véritable héros dans mon esprit. Le fait qu'il soit un joker qui ne se conduit pas comme un héros le rend d'autant plus merveilleux comme personnage.

- Bien sûr, les personnages principaux sont bien établis, mais il y a aussi des PNJ vraiment inoubliables qui remplissent également le monde de FFIX .

Itahana:
Il y a beaucoup de personnages dans FFIX dont je suis curieux de connaître les antécédents. Par exemple, comme Bach qui a réussi à rassembler la troupe de théâtre Les Tantalas à partir d'un groupe de personnages aussi divers, ou pourquoi Cid à tellement confiance en eux. Et Bibi, par exemple - comment a-t-il pu obtenir le ticket d’entrée et se rendre à Alexandrie? C'est juste une des choses que j'aimerais encore savoir. Quant aux PNJ, j'aime beaucoup Marcus de Tantalas. C'est le type de gars qui travaille en coulisses pour soutenir ses camarades, mais n'a pas peur de prendre des mesures lorsque la situation l'exige. J'adorerais savoir comment il a rejoint les Tantalas.

- En plus de Bach et Marcus, les Tantalas avait beaucoup de membres inhabituels tels que Zenero.

Itahana:
La troupe de théâtre des Tantalas a été principalement conçue par le directeur artistique, M. Minaba. Au début, pendant le développement, il a été question que Ruby étant un oyama [terme de théâtre traditionnel japonais Kabuki, se référant à un acteur masculin qui joue des rôles féminins], bien que je ne sois pas sûr de la façon dont la légende officielle à ce sujet a fini. Les antécédents des autres membres des Tantalas étaient toujours un mystère, même pendant les étapes de planification du personnage. Un jour, j'aimerais connaître leurs origines en profondeur.

- Les personnages de FFIX étaient un peu plus petits que ceux des titres FF sortis avant. Y avait-il une raison à cela ?

Itahana:
Je ne faisais pas partie de l'équipe de développement quand il a été décidé que les personnages de FFIX seraient plus petits, donc je ne connais pas la raison. Cependant, je pense que la façon dont les personnages s’exprime avec un langage corporel exagéré est superbe en raison de leurs statures plus courtes, et je pense que cela correspond très bien aux motifs de «théâtre» et de «scène» qui imprègnent FFIX .

- Les captures d'écran CG superposées avec les paroles de personnages principaux lors des chargements sont une autre façon mémorable que FFIX a montré ses personnages.

Itahana:
Les poses de personnage dans cet artwork est principalement utilisé à des fins promotionnelles et d'interface d’utilisateur. Le directeur artistique M. Minaba et moi avons fait l'artwork en donnant à l'équipe CG des idées de pose puis en peignant sur le CG qu'ils nous ont renvoyé.

- Nous pensons que la musique de M. Uematsu a joué un grand rôle dans l’expression des personnages et du monde unique de FFIX . Y a-t-il des musiques de la bande originale qui vous sont particulièrement mémorables?

Itahana:
Il y a beaucoup de musiques bien connues de FFIX, donc j'aimerais en parler d'une qui n'attire pas beaucoup l'attention. J'adore le « Thème de Kweena ». Le rythme des tambours au début de la musique - ce son fort et régulier me donne beaucoup de courage. Lorsque je suis surchargé ou que je ressens vraiment la pression d'une échéance qui approche, au milieu de la nuit, j'écoute souvent le « Thème de Kweena » tout en travaillant.

- Nous avons entendu que vous aviez fait quelques commissions d’illustrations de FFIX pour Coca-Cola [publicité exclusifs au Japon]. Y a-t-il quelque chose que vous avez fait particulièrement attention parce que c'était une collaboration ?

Itahana:
La demande pour les personnages de collaboration Coca-Cola est venue lorsque le travail de conception pour le développement de FFIX était presque terminé, donc j'ai eu très peu de mal à les concevoir. Si les Tantalas était le groupe officiel de la famille royale, j'imaginais que ce serait une troupe errante qui viendrait à Alexandrie une fois par an - c'est l'image que j'ai utilisée lors de la conception de la collaboration.

- FFIX a beaucoup de mini-jeux, dont certains sont assez difficiles. Y en a-t-il un en particulier dont vous vous souvenez ?

Itahana:
Celui que j'ai joué le plus était le Tetra Master, dont j'ai participé à la conception. Mais le mini-jeu qui se démarque le plus dans mon esprit est probablement le quiz de Raïtime. Il a posé beaucoup de questions difficiles ! Ma musique de mini-jeu préférée est celle du mini-jeu de combat à l'épée - "Vamo'Alla Flamenco" !

- En parlant du mini-jeu de quiz, FFIX a beaucoup de monstres avec des gadgets inhabituels. Avez-vous un monstre préféré ?

Itahana:
J'ai déjà mentionné Raïtime, donc à part ça ... je suppose Armstrong. Vous pouvez voir les petites jambes qui dépassent du bas et ça oscille toujours d'avant en arrière. C'est juste trop mignon.

- Y a - t-il eu d'autres événements intéressants ou des choses avec lesquels vous avez lutté et dont vous vous souvenez particulièrement du développement ?

Itahana:
Dans le générique, je suis catégorisé en tant que concepteur de personnages, mais au cours des dernières étapes du développement, j'ai repeint de grandes images d'arrière-plan prérendues.
Cela comprenait l'ajustement des couleurs dans les zones de l'arrière-plan que nous voulions que les utilisateurs regardent pour se démarquer davantage, ou la réduction de la saturation des couleurs dans les zones qui n'avaient pas besoin d'être autant examinées. Vous remarquerez si vous vérifiez la carte du pub d'Alexandrie, la saturation des couleurs est ajustée de telle sorte que les endroits où le joueur peut se déplacer seront placés sont bien éclairés, et les autres endroits la saturation des couleurs est ajustée si sombrement qu'ils sont presque gris. Les escaliers sont également cassés afin d'empêcher le joueur d'essayer de monter - c'est aussi dessiné à la main. C'était un travail fastidieux qui a demandé beaucoup de patience, mais j'ai beaucoup appris sur le dessin.

- Pour notre dernière question, nous aimerions que vous partagiez certains de vos sentiments à propos de travailler sur FFIX , et un message pour les nombreux fans qui l'aiment encore.

Itahana:
Maintenant que son 20e anniversaire est arrivé, j'ai beaucoup entendu parler de la façon dont FFIX été toujours très apprécié dans les sondages sur les jeux FF au Japon et en Occident. Je pense que c'est un jeu avec une histoire intemporelle, un thème fermement établi et des personnages adorables et vraiment uniques. À l'occasion du 20e anniversaire de FFIX, cela me ferait très plaisir si les gens qui n'avaient pas encore expérimenté ce jeu lui donnaient une chance, ou ceux qui l'avaient joué il y a 20 ans l'ont essayé à nouveau. J'espère que chaque joueur trouvera un personnage qui résonne avec eux.

- Merci pour votre temps aujourd'hui!